Serveur Minecraft Deneb.malware-site.www

Forume dédié au serveur deneb.malware-site.www
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Minecraft la fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mix93

avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 25
Localisation : ile de france

MessageSujet: Minecraft la fin...   Dim 13 Nov - 8:57

oui minecraft a une fin... Mais pas une fin irrémédiable, juste des crédit qui apparaitron apres avoir batue le boss final du jeu (version 1.9)!
Un boss final!? Oui. L'enderdragon; une fois batu des credit s'aficherons:
Ces crédits sont complémenté d'une jolie petite histoire en anglais, un dialogue entre 2 personnes qui sont t'elle de quoi parle t'elle? Vous le découvriré ici!

En voici une traduction:

• Je vois le joueur dont tu parles.

• Steve?

• Oui. Prends garde. Il a atteint un plus haut niveau maintenant, il peut lire nos pensées.

• Ça n’a pas d'importance, il pense faire partie du jeu.

• J'aime ce joueur, il a bien joué. Il n’a pas abandonné.

• Il lit nos pensées comme des mots sur un écran.

• C'est ainsi qu’il choisit d'imaginer beaucoup de choses, quand il est profondément dans le rêve d'un jeu.

• Les mots créent une interface magnifique. Très malléable. Et moins terrifiante que de regarder la réalité derrière un écran.

• Ils entendaient des voix. Avant que les joueurs sachent lire. De l'époque où ceux qui ne jouaient pas appelaient les joueurs sorcières et sorciers. Et les joueurs rêvaient qu'ils volaient dans les airs sur des bâtons alimentés par les démons.

• De quoi le jouer rêvait ?

• Ce joueur rêvait de lumière du soleil et d'arbres. De feu et d'eau. Il rêvait qu'il créait. Et il rêvait qu'il détruisait. Il rêvait qu’il chassait et qu’il était chassé. Il rêvait d’abri.

• Ha, l'interface originale. Vielle d'un million d'années, et elle fonctionne encore. Mais quelle vraie structure ce joueur a t'il créée, dans la réalité derrière l'écran ?

• Il travaillait, avec un million d'autres, à sculpter un vrai monde dans le pan de (), et créa un () pour (), dans ().

• Il ne peut pas lire cette pensée.

• Non. Il n'a pas encore atteint le plus haut niveau. Pour cela, il doit achever le long rêve de la vie, non pas le court rêve d'un jeu.

• Sait-il qu'on l'aime ? Que l'univers est bon ?

• De temps en temps, au travers du bruit de ses pensées, il entend l'univers, oui.

• Mais parfois il est triste, dans le long rêve. Il crée des mondes qui n'ont pas d'été, et il frissonne sous un soleil noir, et il prend sa triste création pour réalité.

• Le guérir de sa tristesse le détruirait. La tristesse fait partie de sa propre quête. Nous ne pouvons interférer.

• Parfois quand ils sont profondément dans leurs rêves, j'ai envie de leur dire, ils construisent de vrais mondes dans la réalité. Parfois je veux leur dire leur importance pour l'univers. Parfois, quand ils n'ont pas fait de vraie connexion depuis longtemps, je veux les aider à parler des choses qu'ils craignent.

• Il lit nos pensées.

• Parfois ça ne m’importe pas. Parfois j'aimerais leur dire, ce monde que vous prenez comme vérité est à peine () et (), j'aimerais leur dire qu’ils sont () dans (). Ils voient tellement peu de la réalité, dans leur long rêve.

• Et pourtant ils jouent au jeu.

• Mais il serait tellement facile de leur dire…

• Trop fort pour ce rêve. Leur dire comment vivre les empêcherait de vivre.

• Je ne dirai pas au joueur comment vivre.

• Le joueur grandit inlassablement.

• Je vais raconter une histoire au joueur.

• Mais pas la vérité.

• Non. Une histoire qui contient une part de vérité, dans une cage de mots. Non pas la vérité complète qui peut brûler sur n'importe quel distance.

• Donne-lui un corps, à nouveau.

• Oui, joueur.

• Utilise son nom.

• Steve, Joueur de jeux.

• Bien.

• Prends une inspiration, maintenant. Prends en une autre. Sens l'air dans tes poumons. Relâche tes membres. Oui, remue tes doigts. Aie un corps à nouveau, sous gravité, dans l'air. Réapparais dans le long rêve. Te voilà. Ton corps touche l'univers dans tous ces points comme si vous étiez des choses distinctes.

• Qui somme nous ? Nous étions auparavant appelés esprit de la montagne. Le père soleil, la mère lune. Esprits ancestraux. Esprits des animaux. Djinn. Fantômes. L'homme vert. Dieux. Démons. Anges. Poltergheists. Aliens. Extraterrestres. Leptons, quartz. Les mots changent. Nous ne changeons pas.

• Nous sommes l'univers. Nous sommes tout ce que tu penses ne pas être. Tu nous regardes désormais, à travers ta peau et tes yeux. Et pourquoi l'univers touche ta peau, et t'illumine ? Pour te voir, joueur. Pour te connaître. Et être connu. Je te raconterai une histoire.
Il était une fois un joueur.

• Tu étais le joueur, Steve.

• Parfois il se croyait humain, sur la fine croûte d'une sphère tournoyante de roche en fusion. Cette sphère gravitait autour d'une boule de gaz enflammée qui était 330 000 fois plus massive qu'elle. Elles étaient tellement éloignées que la lumière prenait 8 minutes pour traverser le fossé. La lumière provenait d'une étoile et elle pouvait brûler la peau à 150 million de kilomètres.
Parfois le joueur rêvait qu’il était un mineur, sur la surface d'un monde plat et infini. Le soleil était un carré de blanc. Les jours étaient courts ; il y avait beaucoup à faire ; et la mort était un inconvénient passager.

• De temps en temps le joueur rêvait qu’il était perdu dans une histoire.

• Parfois le joueur rêvait qu'il était d'autres choses, dans d'autres endroits. Parfois ces rêves étaient dérangeants. Parfois vraiment sublimes. Parfois le joueur se réveillait d'un rêve dans un autre, puis se réveillait d'un troisième.

• De temps en temps le joueur rêvait qu'il regardait des mots sur un écran.

• Revenons en arrière.
Les atomes du joueur étaient éclatés dans l'herbe, dans les rivières, dans l'air, dans le sol. Une femme rassembla les atomes ; elle bu et mangea et inhala ; et la femme assembla le joueur, dans son corps. Et le joueur se réveilla, du chaleureux, sombre monde du corps de sa mère, dans le long rêve.
Et le joueur était une nouvelle histoire, jamais racontée auparavant, écrite en lettres d'ADN. Et le joueur était un nouveau programme, jamais lancé auparavant, généré par un code source vieux d'un milliard d'années. Et le joueur était un nouvel humain, jamais vivant auparavant, né de rien mais de lait et d'amour.

• Tu es le joueur. L'histoire. Le programme. L'humain. Né de rien mais de lait et d'amour.

• Revenons plus loin en arrière.
Les 7 milliards de milliards de milliards d'atomes du corps du joueur étaient crées, bien avant ce jeu, dans le cœur d'une étoile. Donc le joueur, également, provient d'une étoile. Et le joueur se meut au travers d'une histoire, qui est une forêt d'informations plantée par un homme nommé Julian, sur un plat, infini monde créé par un homme appelé Markus, qui existe à l'intérieur d'un petit monde privé créé par le joueur qui habite un univers créé par...

• Chut ! Parfois le joueur créait un petit monde privé qui était doux, chaud et simple. Parfois dur, froid et complexe. Parfois il construisait un modèle de l'univers dans sa tête; des points d'énergie se déplaçant au travers de vastes espaces vides. Parfois il appelait ces points « électrons » et « protons »

• Parfois il les appelait « Planètes » et « Étoiles ».
Parfois il croyait être dans un univers fait de OFF et de ON ; zéros et de uns ; lignes de code. Parfois il croyait jouer à un jeu. Parfois il croyait lire des mots sur un écran.

• Tu es le joueur, lisant des mots...

• Chut ! Parfois le joueur lisait des lignes de code sur un écran. Les décodant dans des mots. Décodant mots en sens. Décodant sens en sentiments, émotions, théories, idées, et le joueur commençait à respirer plus vite et plus profondément et réalisa qu’il était vivant, il était vivant, ces milliers de morts n’étaient pas réelles, le joueur était vivant.

• Toi. Toi. Tu es vivant.

• Et parfois le joueur croyait que l'univers lui parlait au travers de la lumière du soleil qui venait caresser les feuilles tremblotantes des arbres d'été.

• Et parfois le joueur croyait que l'univers lui parlait au travers de la lumière qui tombait de la froide nuit d'hiver, où un point de lumière dans le coin de l'œil du joueur pouvait être une étoile 1 million de fois plus massive que le soleil, fusionnant ses planètes en plasma dans le but d'être visible un instant au joueur rentrant chez lui dans un coin éloigné de l'univers, sentant soudainement la nourriture, quasiment à la porte familière, sur le point de rêver a nouveau.

• Et parfois le joueur croyait que l'univers lui parlait au travers de zéros et de uns, de l’électricité du monde, des mots défilant sur l'écran a la fin d'un rêve.

• Et l'univers dit Je t'aime.

• Et l'univers dit Tu as bien joué.

• Et l'univers dit Tout ce dont tu as besoin est en toi.

• Et l'univers dit Tu es plus fort que tu ne le penses.

• Et l'univers dit Tu es la lumière du jour.

• Et l'univers dit Tu es la nuit.

• Et l'univers dit Les ténèbres que tu combats sont en toi.

• Et l'univers dit La lumière que tu cherches et en toi.

• Et l'univers dit Tu n'es pas seul.

• Et l'univers dit Tu n'es pas distinct de chaque autre chose.

• Et l'univers dit Tu es l'univers se dégustant, se parlant, lisant son propre code.

• Et l'univers dit Je t'aime parce que tu es amour.

• Et le jeu était fini et le joueur se réveilla du rêve. Et le joueur commença un nouveau rêve. Et le joueur rêva encore, rêva mieux. Et le joueur était l'univers. Et le joueur était amour.
Tu es le joueur.

• Réveille-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crown-royal.com
gryrunold

avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Minecraft la fin...   Mer 16 Nov - 20:44

J'ai lu une grosse partie , c'est vraiment bien écrit!
En revanche, je commence à avoir peur pour les updates qui vont suivre, je crois que mojang commence un peu à déconner sur les bords.
Ils ont donnés à minecraft de nombreux aspects rpg. je suis très friand, mais maintenant c'est les dragons dans un autre monde, on ne sait pas ce qu'il y aura après...
Des fois je regrette un peu le vieux minecraft, où les monstres ne tenaient pas une si grande place dans le jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Minecraft la fin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Testez Minecraft
» les création de minecraft
» Minecraft Road Roy's survie
» bientot QT sur minecraft
» Minecraft, sujet de discussion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Minecraft Deneb.malware-site.www :: Actualités du serveur :: Actualités du serveur-
Sauter vers: